May 7, 2021

Une entreprise locale se tourne pour inclure une activité de plein air sûre contre le COVID-19

SOUTH HADLEY, MA (WGGB / WSHM) – Une entreprise locale d’aventure en plein air fait pivoter son entreprise alors que le désir d’activités sécuritaires pour le COVID-19 se poursuit.

Quand il s’agit d’apprendre à faire du vélo, on nous dit de se relever et d’essayer à nouveau lorsque nous tombons. C’est le même conseil que Nick Vautrin a appliqué à son entreprise Pedal ‘N Party.

«Pedal ‘N Party a commencé il y a deux ans à Easthampton en faisant des visites de brasseries. Nous avons eu un gros combat avec la ville et malheureusement, nous étions du côté des perdants », a déclaré Vautrin.

En raison des retombées, Vautrin a décidé de trouver une nouvelle maison à son entreprise. Pedal ‘N Party a emmené son vélo de 15 passagers à Springfield où la ville les a accueillis à bras ouverts jusqu’à ce que la pandémie frappe.

«Cela a été difficile parce que le vélo à pédales pour 15 personnes, c’est une aventure de groupe… pas compatible avec COVID-19», a ajouté Vautrin.

Cependant, même COVID-19 ne pouvait pas les retenir car ils ont décidé de faire un autre pivot dans les affaires et de changer le type de location de vélos qu’ils proposeraient.

«Derrière moi, il y a un hydrobike, le plus récent ajout à Pedal ‘N Party. Nous agrandissons notre flotte, mais cette fois, nous nous développons d’une manière compatible COVID-19 », a expliqué Vautrin.

Vautrin a investi dans cinq de ces vélos, qui seront tous disponibles à la location à la marina de Brunelle.

Quant à savoir quand vous pourriez en faire un tour? Ils ont dit dès le mois de mai.

«Pour le moment, nous examinons le 22 mai, qui est notre première location, vous pouvez tout réserver sur pedalenparty.com», Expliqua Vautrin.

Vautrin ajoute que dès qu’il aura donné le feu vert, l’autre moitié de son entreprise sera à nouveau sur le trottoir.

«Je ne suis pas un lâcheur. Beaucoup de gens m’ont dit de vendre le gros vélo à pédales, mais nous ne le ferons pas. Nous allons laisser cela réussir lorsque COVID-19 nous le permettra.