July 26, 2021

L’université et les clubs planifient des activités de plein air au printemps après l’annulation de la clé verte – The Dartmouth

Les activités possibles comprennent le golf sur disque, le laser tag et des concerts en plein air.

par Penelope Spurr
| Il y a 32 minutes

f00abae8-c012-47d3-a7c9-21267c672585-taille-1000x1000

Alors que les préoccupations concernant la propagation potentielle du COVID-19 persistent sur le campus, les organisations étudiantes ont cherché à adapter leur programmation en personne. Si certaines activités printanières ont été annulées, d’autres ont été récemment introduites ou adaptées.

Pour la deuxième année consécutive, Green Key a été annulée en raison des restrictions COVID-19. Au cours de la diffusion en direct des «Conversations communautaires» du Collège le 31 mars, le prévôt Joseph Helble a expliqué que la tradition vieille de près de dix ans – une fin de semaine de concerts, de barbecues et d’autres événements sociaux – «ne sera tout simplement pas possible dans des conditions d’exploitation en cas de pandémie.

La directrice exécutive du Conseil de programmation, Meg Targett ’21, a ajouté que «nous ne voulons pas créer une situation dans laquelle les gens sont tentés de ne pas être en sécurité».

Bien que Green Key ne soit plus au calendrier pour ce printemps, le BP a prévu plusieurs événements en personne, selon Targett. Elle a dit que ces événements pourraient inclure une série d’événements musicaux en direct en plein air «plus petits» et plus «discrets», qui peuvent également être diffusés en direct pour un public virtuel. D’autres événements possibles incluent «Barn Babies», un zoo pour enfants miniature qui, dans le passé, a eu lieu à l’extérieur de Collis; et «Glaze It !,» un événement où les élèves peuvent faire de la poterie en grignotant des beignets. Certains de ces événements, a précisé Targett, sont encore dans la «phase de brainstorming».

Le directeur de l’implication étudiante de Collis, David Pack, a déclaré que le Centre Collis pour l’implication des étudiants et le PB espèrent commencer à organiser des concerts de musique d’ici le 30 avril. Il a ajouté que le PB avait déjà commencé à identifier les étudiants interprètes pour les événements musicaux en direct en plein air.

Les grands événements en plein air comme les événements musicaux en direct, a ajouté Pack, nécessitent l’approbation de la ville, ce qu’il est «optimiste et plein d’espoir» que les organisations étudiantes recevront.

Pack a également décrit d’autres activités de plein air potentielles telles que le laser tag, le mini-golf et le patin à roues alignées, ajoutant que l’équipement pour ces activités serait accessible gratuitement depuis le bureau d’information de Collis. Cependant, Pack a ajouté que Collis «ne s’engage à aucun [these activities] à ce stade, c’est sûr.

Les groupes d’étudiants cherchent également à intégrer des activités de plein air dans leur planification printanière. La présidente du club Women in Wilderness, Louisa Bay ’23, a déclaré que le club cherchait à introduire des activités comme le tricot et l’artisanat, «se nourrit» des sorties vertes et régulières en plein air.

«Les activités en personne offrent des occasions d’être plus inclusives», a déclaré Evelyn Hatem ’24, membre du club Women in Wilderness. «La connexion avec le plein air est vraiment importante pour moi, et c’est agréable de voir cela se refléter sur le campus ce trimestre.»

Le directeur du bureau de programmation en plein air, Coz Teplitz, a ajouté qu’après une «forte réponse positive» à la location gratuite d’équipement de ski et de luge du Centre d’activités hivernales, l’OPO prévoit de proposer la location gratuite d’une roulotte derrière Robinson Hall pour l’équipement, y compris des vêtements chauds, des chaussures de randonnée et microspikes.

Selon Teplitz, l’OPO envisage également d’installer un parcours de disc golf dans l’ancien Hanovre Country Club, de proposer des locations de bateaux à Ledyard, d’organiser des excursions en vélo électrique et d’accueillir des randonnées d’initiation à l’escalade et des randonnées «naturalistes guidées».

Maya Nguyen ’24, qui vivait sur le campus en hiver, s’est dite enthousiasmée par l’expansion des activités de ce printemps.

«J’espère une continuation de ce que le Collège a organisé cet hiver», a-t-elle déclaré. «C’est formidable de voir à quel point cet équipement sera accessible, et j’espère en profiter.»