July 27, 2021

Les Québécois doivent désormais porter des masques lors des activités de plein air

MONTRÉAL – Les Québécois doivent maintenant porter des masques lorsqu’ils participent à des activités de groupe en plein air, en suivant de nouvelles règles visant à ralentir la propagation de variantes de coronavirus très contagieuses.

Plusieurs nouvelles restrictions ont été ajoutées aux mesures de pandémie de la province cette semaine. Les masques sont également désormais obligatoires dans tous les lieux de travail, y compris pour les personnes qui travaillent à l’extérieur si elles sont susceptibles de s’approcher à moins de deux mètres d’une autre personne.

«Nous devons agir de manière préventive et augmenter notre niveau de précaution», a écrit le premier ministre François Legault dans un message aux médias sociaux décrivant les nouvelles règles.

«La présence de variantes est de plus en plus importante et dangereuse», écrit-il. «La situation reste préoccupante, en particulier compte tenu de la fragilité de notre système de santé.»

VARIANTES EN HAUSSE

Mercredi, le Québec a signalé que plus de 12 000 variantes de cas ont été détectées. Sous observation accrue (qui peut prendre des semaines), 1 592 cas ont été entièrement séquencés pour déterminer exactement de quelle mutation il s’agit.

Parmi les cas séquencés, la majorité d’entre eux (1 424) sont la variante britannique B.1.1.7 et ont principalement été trouvés à Montréal et dans les environs. Une plus petite concentration de la mutation sud-africaine, B.1.351, est apparue en Abitibi-Témiscamingue.

«La situation est préoccupante avec les variantes», a écrit le Dr Mylène Drouin, directeur de la santé à Montréal. «Mais les Montréalais sont prêts à continuer de se battre.

À la suite de deux séances d’information très médiatisées sur le COVID-19 cette semaine, Le premier ministre François Legault doit comparaître à nouveau jeudi soir à 17 heures, heure habituellement réservée aux annonces importantes liées aux coronavirus.

La conférence de presse de dernière minute a été annoncée mercredi soir, et la province n’a jusqu’à présent donné aucune indication de ce que les dirigeants vont aborder.