May 15, 2021

La France devient le premier actionnaire d’Air France avec une hausse de capital – Reuters

FILE PHOTO: L’Airbus A350 du premier avion de ligne d’Air France se prépare à décoller après une cérémonie au siège du constructeur d’avions à Colomiers près de Toulouse, en France, le 27 septembre 2019. REUTERS / Regis Duvignau

PARIS (Reuters) – La France contribuera jusqu’à 4 milliards d’euros (4,7 milliards de dollars) à une recapitalisation d’Air France-KLM et plus du double de sa participation de 14,3% dans le groupe aérien dans le cadre de plans annoncés mardi avec l’approbation de l’Union européenne.

Le gouvernement français va convertir un prêt de 3 milliards d’euros accordé au groupe l’année dernière en un instrument hybride et s’engager à hauteur d’un milliard d’euros supplémentaire dans une émission d’actions prévue, portant sa participation dans Air France-KLM à près de 30%.

“Cela fera de l’Etat le plus grand actionnaire d’Air France”, a déclaré le ministre français des Finances Bruno Le Maire sur France Inter, qualifiant cette décision de “signe d’engagement” envers la compagnie aérienne et ses emplois français.

Dans le cadre de l’accord avec Bruxelles, Air France abandonnera 18 créneaux de décollage et d’atterrissage à Paris-Orly, soit 4% de son portefeuille actuel à l’aéroport.

Leur réallocation aux concurrents sera toutefois limitée aux avions basés à l’aéroport avec des équipages engagés sur des contrats locaux dans les conditions négociées par la France.

«C’était l’un des points de friction des pourparlers», a déclaré Le Maire. «Nous ne voulons aucun dumping social.»

L’Etat néerlandais n’envisage pas de participer à l’augmentation de capital, a également déclaré Air France-KLM, et devrait donc voir sa participation de 14% diluée par l’émission d’actions.

(1 USD = 0,8467 euros)

Reportage de Laurence Frost et Dominique Vidalon; Reportage supplémentaire de Foo Yun Chee à Bruxelles; Édité par David Goodman